UA-66043647-1
logo Blog50.com
Blog 50 est un service gratuit offert par Notre Temps

10/09/2011

ART TRISTE COMMERCIAL (Clip Dil'Mic et François Ville)

http://francoisville.free.fr/photos/art%20triste%20commercial%20dil%20mic%20francois%20ville%20400.jpg
ART TRISTE COMMERCIAL (refrain /François ville) Art triste commercial Mais ne jouons pas les victimes. Créons une oeuvre sans faillir. Que ce soit une lutte intime. De la fierté contre le pire. (couplet 1: dil’mic) Tous bercés par des disques commerciaux le bizness pense danse et rêve d’un soir. Voit du chiffre sans cesse quand l’étoile devient star. La relève est triste car l’âme s’envole sans mistral. Pas de gagnant les artistes vont et viennent. Ce tirent la bourre en pleine tempête mais ne bâtissent aucune carrière. Ils sont jetables comme l’oxygène ne deviennent que ceux qu’ils sont en fait. Rien de bien méchant faut survivre parmi les loups. Eviter les mauvaises routes et les contacts flous. Ca promet toujours mais qu'y a-t-il au bout ? Faire saliver on y prend goût que faire pour noyer ses doutes? Art triste et commercial car la dérive est large. Les commères chialent mais en vrai tous téléchargent. Les disquaires font naufrage trop d’accès de libre page. La gratuité à tué l’espoir y’a plus que des voix sans image. (refrain x2) (couplet 2 : dil’mic) Le pire c’est de voir que le futur bat de l’aile. Tous se bradent le cd devient obsolète. Du coup les indépendants meurent à peine nés. Le fou c’est celui qui ne récompense pas son artiste clé. (couplet 2 : François ville) L'angoisse est de voir et entendre Les mêmes et fadasses chansons Ils n'hésitent jamais pour vendre A se faire du mauvais son La mécanique est bien huilée Un type inculte met des disques Car pour des mélodistes innés Le métier comporte des risques L'art contemporain à l'inverse Fait dans le choquant ou l'abstrait De l'inédit voilà qui berce Autant d'abscons sans intérêt (refrain x2) (couplet 3 : dil’mic) Mais impossible de stopper l’usine en marche. Les machines à plein régime se lâchent passent de pressage a code barre. Le bizness charge l’artistique trépasse les packagings s’amassent. (couplet 3 : François ville) Sans qualités autres qu'escrocs Pros de l'arnaque et de l'art triste Marketing est le maître mot De produits proclamés artistes Intellectualisme artistique? Je dis masturbation mentale Un art coupé de son public N'est que cadavre pré-natal Même chose en littérature Où sont donc passées âmes et tripes D'ineptes stars tuent l'écriture L'édition meurt ou se constipe (Refrain x2)////....
Lien vers l'oeuvre : http://www.facebook.com/video/video.php?v=10150282559708021

Pour recevoir cette oeuvre en HD + divers goodies + une chanson live (via webcam), rien de plus simple faites un don du montant que vous voulez (avec Paypal) en cliquant ici !

 


A bientôt,
Amicalement,
François Ville
P.S. Concerts : j'adore jouer (déjà plus de 121 représentations) mais je n'ai pas le temps de démarcher... Je propose donc la moitié de mon cachet à qui me trouve une date.
Radios : plus de 100 dans le monde (USA, Australie, Canada, Grèce, Pologne, Japon,...) ont déjà diffusé mes chansons.
Téléchargement : 90 titres au prix d'un album sur vos plateformes préférées : http://francoisville.zimbalam.com/

Les commentaires sont fermés.

 
Accueil Blog50 | Créez gratuitement votre blog | Avec notretemps.com | Toute l'info retraite | Internet facile | Vos droits | Votre argent | Loisirs | Famille Maison | Cuisine | Jeux | Services | Boutique